Histoires de sécurité

Est-ce que vous-même ou un membre de votre famille ou encore un ami avez vécu un incendie ou un incident relié au monoxyde de carbone et que vous voudriez partager? En en faisant part aux autres, votre expérience et votre vécu peuvent aider des familles à demeurer en sécurité.

 
860
Déc. 13, 2014

Une famille de la GRC a eu de la chance

Mon mari est un sergent de la GRC et, lorsque nous avons déménagé dans une maison des forces en 2002, nous avons tous souffert d’empoisonnement par le CO à cause d’un appareil de chauffage qui fuyait. Nous pensions que c’était de la moisissure et nous laissions les fenêtres entrouvertes. Nous avions un détecteur à brancher dans une prise, qui a déclenché lorsque j’ai remis en marche le chauffage pour l’hiver.

De toute façon, nous avons eu de la chance. Nous avions affaire à un empoisonnement à long terme, par faible concentration, et nous ne sommes pas sûrs de savoir ce que cela veut dire, sauf que le fonctionnement de notre lobe frontal en a été affecté, selon les tests que nous avons fait faire. Nos garçons semblent s’être adaptés à ce manque par d’autres moyens d’apprentissage.

Je pense que le travail que vous faites a une grande importance. Les gens semblaient être sous le choc en apprenant que nous avions été empoisonnés au CO et que les médecins n’en étaient absolument pas conscients. Le premier hiver, alors que nous étions tous malades, nous avons consulté toutes les deux ou trois semaines en nous plaignant de maux de tête, maux de gorge, nausées, etc. J’ai reçu des diagnostiques de baby blues, grippe, blues de l’hiver, etc. Nous avons dépensé à la fois beaucoup de temps et d’argent à voir des spécialistes et à faire faire des examens pour nos enfants, ce que nous aurions pu éviter si nous avions été mieux informés.

Bien à vous,
K. MacLeod