Équipements

Pour assurer la sécurité de votre famille, il existe plusieurs types d'avertisseurs et d'accessoires. Notre section Équipements vous indique ce que vous devez savoir pour faire des choix intelligents et sécuritaires.

 
Old and New Alarm

Le temps est votre allié lorsqu’il s’agit d’avertir d’une urgence en cas d’incendie ou de présence de monoxyde de carbone. C’est pourquoi il est essentiel de posséder des avertisseurs de fumée et monoxyde de carbone (CO) fonctionnels, ainsi que des accessoires comme des extincteurs et des échelles d’évacuation. Un avertisseur de fumée fonctionnel DOUBLE vos chances d’échapper à un incendie. Assurer la sécurité de votre famille représente une grande responsabilité. Prenez-la au sérieux.

Avertisseurs de fumée

smoke_res

  • Avertisseurs de fumée sont pas tous les mêmes!

    Les propriétaires sont invités à faire une recherche sur les derniers progrès de la technologie des avertisseurs de fumée afin d’assurer une protection optimale de leurs familles.

    Il y a autant de différences entre les avertisseurs de fumée qu’il y en a entre les types de feux, selon la manière dont ils se déclarent, se répandent et produisent de la fumée:

    • Les avertisseurs de fumée à ionisation réagissent rapidement à un feu à flamme vive, qui génère beaucoup de chaleur mais pas nécessairement beaucoup de fumée. Choisissez un avertisseur de fumée à ionisation pour les zones habitables et les chambres de votre maison.
    • Les avertisseurs de fumée photoélectriques réagissent rapidement à un feu couvant qui produit beaucoup de fumée, mais moins de chaleur. Ces avertisseurs représentent un choix excellent pour la zone située près de la cuisine, car ils ont moins tendance à déclencher des alarmes de nuisance causées par la cuisson (rôtie brûlée) ou l’humidité (vapeur provenant de la douche).
    • Toujours choisir un avertisseur de fumée muni d’un bouton « Hush » (mode silence) qui vous permet d’arrêter temporairement pendant 7-10 minutes une alarme de nuisance causée par de la cuisson ou de la vapeur. Lorsque vous avez constaté qu’un avertisseur de fumée avait retenti sans qu’il y ait d’urgence, en appuyant sur le bouton « Hush » vous aurez assez de temps pour débarrasser l’air des particules tout en demeurant protégé si un incendie réel devait se déclarer.
    • Progrès en matière de sécurité

      Il y a eu plusieurs avancées technologiques en matière d’avertisseurs de fumée, que les propriétaires de maisons devraient mettre à profit pour une protection optimale de leurs familles.

      • Avertisseurs interconnectés : ces avertisseurs alimentés par piles s’installent dans toute la maison sans avoir à utiliser de câblage coûteux et les avertisseurs se connectent les uns aux autres sans fil, de sorte que lorsque l’un d’eux retentit, ils retentissent tous. Le choix idéal pour les maisons à plusieurs étages comprenant plusieurs chambres.
      • Avertisseurs à capteurs doubles : les avertisseurs à capteurs doubles comprennent à la fois des capteurs à ionisation et photoélectriques, vous procurant une protection des deux types au moyen d’un seul avertisseur.
      • Avertisseurs combinés : les avertisseurs combinés présentent l’avantage d’une double protection contre les dangers d’incendie et ceux dus au monoxyde de carbone (CO) et ce, grâce à un seul appareil. Les plus récents modèles ont une durée de vie de 10 ans, en ce qui a trait à la fois aux capteurs de CO et de fumée, d’où une durée de vie supérieure de plus de 40 % à celle des autres avertisseurs combinés. Aujourd’hui, l’unité dure toute une décennie avant qu’il soit nécessaire de la remplacer.
      • Avertisseurs alimentés par piles au lithium d’une durée de 10 ans : les avertisseurs « sans risque » de la dernière génération sont munis de piles au lithium d’une durée de 10 ans; il n’y a donc plus besoin de remplacer de piles sur toute la durée de vie d’un avertisseur. Une grande tranquillité d’esprit qui, en plus, vous fait faire des économies!
      • Avertisseurs vocaux : certains modèles d’avertisseurs combinés sont dotés d’une fonction qui émet un message d’avertissement vocal en plus de l’alarme elle-même. Ainsi, en cas de détection d’un feu, une voix annonce « Fire! Feu! » ou, sur détection de CO, la voix crie « Carbon Monoxide! Monoxyde de carbone! » La voix annonce aussi « Low Battery, Pile faible » lorsque les piles doivent être changées.
      • Installation et entretien
        • Pour assurer qu’un équipement de sécurité incendie avertisse de manière efficace, la première étape consiste à l’installer correctement.
        • Installer au moins un détecteur de fumée à chaque étage de votre maison et à l’extérieur de chaque chambre à coucher./li>
        • Si vous dormez portes fermées, placez un avertisseur dans chaque chambre.
        • Monter les avertisseurs de fumée au plafond ou en hauteur sur les murs – jamais à la partie inférieure d’un mur ni au plancher, parce que la fumée s’élève.
        • Au plafond, placer l’avertisseur à un minimum de quatre pouces du mur le plus proche.
        • Sur un mur, positionner l’avertisseur à un minimum de quatre pouces, mais sans dépasser 12 pouces, du plafond.
        • Ne jamais installer un avertisseur de fumée près d’une fenêtre, à l’extérieur d’une porte ou à proximité d’une gaine où les courants d’air peuvent nuire à la détection de la fumée.
        • Peu importe l’avertisseur que vous installez, inspectez-le, passez-y un coup d’aspirateur léger, testez-le régulièrement et changez les piles au moins une fois par an.
        • N’OUBLIEZ PAS: de remplacer les avertisseurs de fumée ayant plus de 10 ans et les avertisseurs de monoxyde de carbone de plus de 7-10 ans (selon la marque), qu’ils soient branchés ou alimentés par piles. Tous les avertisseurs de fumée et de CO Kidde sont certifiés pour une durée de vie de 10 ans.

Avertisseurs de CO

co_res

  • CO et alarmes

    Il est possible d’empêcher une mort par empoisonnement au monoxyde de carbone en connaissant les sources potentielles de gaz mortel dans votre maison et en installant des avertisseurs de monoxyde de carbone (CO) approuvés.
    Le monoxyde de carbone représente la cause première de mort par empoisonnement accidentel en Amérique du Nord. On qualifie le monoxyde de carbone (CO) de « tueur silencieux » car il est incolore, insipide et inodore. Il est produit par les automobiles, les appareils de chauffage au gaz, au mazout et au propane, les foyers à bois ou à gaz, ainsi que les appareils ménagers alimentés en combustibles fossiles (bois, gaz, mazout ou charbon), comme les sécheuses à linge, les poêles et les chauffe-eau. Vous devez aussi installer des avertisseurs de CO si vous possédez un garage ou abri-garage attenant, car les gaz d’échappement d’un véhicule peuvent s’infiltrer à l’intérieur lorsqu’on laisse ce véhicule en marche par temps froid.
    Les premiers signes d’empoisonnement par le monoxyde de carbone ressemblent aux symptômes de la grippe : maux de tête, fatigue, nausées, vomissements et étourdissements. La fièvre n’est pas un symptôme d’empoisonnement par le CO.
    La première étape importante en matière de prévention de l’empoisonnement par le CO consiste à entretenir correctement vos appareils ménagers, systèmes de chauffage et cheminées/évacuations de gaz de combustion. Chaque automne, demander à un technicien certifié d’inspecter vos systèmes afin d’assurer qu’il n’y ait pas de fuites ou d’autres problèmes provoquant un refoulement de monoxyde de carbone dans votre maison.

  • Symptômes d’un empoisonnement par le CO

    Les avertisseurs de CO surveillent la concentration de monoxyde de carbone dans l’air en parties par million (ppm). Ils ont été conçus pour détecter une faible concentration sur une longue période, ainsi qu’une concentration élevée sur une courte période. Selon les exigences CSA, les avertisseurs de CO déclenchent une alarme sur détection d’une concentration de 70 ppm.

    Les symptômes d’une exposition au monoxyde de carbone ressemblent à ceux de la grippe, mais sans fièvre : étourdissements, nausées et fatigue. Par conséquent, n’ignorez pas des symptômes semblables à ceux de la grippe et qui disparaissent lorsque vous sortez de la maison – cela pourrait correspondre à la présence de CO à faible concentration dans votre maison. Consultez votre médecin pour vous en assurer.

  • Progrès en matière d’avertisseurs de CO
    • Il y a eu plusieurs avancées technologiques en matière d’avertisseurs de monoxyde de carbone, que les propriétaires de maisons devraient mettre à profit pour une protection optimale de leurs familles.
    • Capteur électrochimique : les avertisseurs munis de capteurs électrochimiques demeurent plus stables lors de variations d’humidité et de température et ils ne réagissent pas aux produits chimiques courants à usage domestique, susceptibles de provoquer de fausses lectures.
    • Avertissement de fin de vie : cette fonction vous permet de savoir quand il est temps de remplacer l’avertisseur. En ce qui concerne les avertisseurs de CO Kidde, c’est tous les 10 ans. Pour d’autres marques, cette durée peut être inférieure. Rechercher les détails de remplacement sur l’emballage et dans les directives du fabricant.
    • Fonctionnement sur pile : les familles qui vivent dans des endroits où les pannes de courant sont fréquentes ou qui utilisent des génératrices à moteur à essence devraient choisir un avertisseur de monoxyde de carbone alimenté par piles. En effet, un appareil fonctionnant sur piles assure une surveillance continue du CO en cas de coupure de courant. Sur un modèle à affichage numérique, un rétroéclairage vous permet de voir les lectures. Les avertisseurs de CO à piles sont également portables, ce qui permet de les placer sur une étagère ou de les déplacer d’une pièce à l’autre.
    • Affichage numérique : les modèles d’avertisseurs de CO munis d’un écran d’affichage numérique sont très en demande car ils montrent clairement la concentration de CO détecté dans la maison, avant même que cette concentration n’atteigne une valeur suffisante pour déclencher l’alarme. Sachez que les avertisseurs de CO Kidde munis d’un affichage numérique donnent une indication continue, ce qui signifie que la lecture est présente et visible à tout moment. Sur d’autres marques d’avertisseurs, il faut appuyer sur un bouton pour effectuer une lecture et l’afficher.
    • Mémoire de concentration de pointe : cette fonction peut avoir son importance car elle enregistre et conserve la concentration de CO la plus élevée qui ait été détectée. Connaissant la concentration de CO enregistrée dans une maison, les premiers intervenants sont en mesure d’agir plus judicieusement et le personnel d’intervention d’urgence peut établir le traitement éventuel d’une personne.
    • Prise de courant avec pile de secours : faciles à brancher dans une prise électrique, ces avertisseurs sont munis d’une pile de secours pour assurer une protection durant une coupure de courant de courte durée.
    • Avertissement vocal : cette fonction vocale bilingue annonce clairement la présence d’un danger dans la maison, en plus de déclencher la sirène d’alarme traditionnelle. Il s’agit souvent d’une caractéristique d’un avertisseur combiné fumée/CO, qui déclenche une alarme en annonçant « Fire! Feu! » ou « Carbon Monoxide! Monoxyde de carbone! » ou « Low Battery! Pile faible! ».
  • Installation et entretien
    • Pour assurer qu’un équipement de sécurité incendie avertisse de manière efficace, la première étape consiste à l’installer correctement.
    • Installer un avertisseur de monoxyde de carbone à chaque étage de votre maison et à l’extérieur des chambres à coucher.
    • Si vous dormez portes fermées, placez un avertisseur de CO dans chaque chambre.
    • Mettez en place des avertisseurs de monoxyde de carbone à affichage numérique aux endroits où il est facile de voir la lecture.
    • N’installez pas d’avertisseur de monoxyde de carbone (CO) dans un garage ou directement dans une chaufferie.
    • Peu importe l’avertisseur de CO que vous installez, inspectez-le, passez-y un coup d’aspirateur léger, testez-le régulièrement et changez les piles au moins une fois par an.
    • N’OUBLIEZ PAS : de remplacer les avertisseurs de fumée ayant plus de 10 ans et les avertisseurs de monoxyde de carbone de plus de 7-10 ans (selon la marque), qu’ils soient branchés ou alimentés par piles. Tous les avertisseurs de fumée et de CO Kidde sont certifiés pour une durée de vie de 10 ans.

Extincteurs

extinguisher_res

  • Feu et Extinquishers

    Tous les feux ont besoin de carburant pour démarrer et se propager et extincteurs peuvent parfois vous aider à contrôler les deux. Mais votre première réponse est toujours de quitter la scène d’un feu rapidement et en toute sécurité.

    NE JAMAIS tenter de lutter contre un incendie qui est hors de contrôle. Dans les situations où les incendies sont de petite taille ou contenus, extincteurs peuvent être une option. Les types (classes) de combustibles qui alimentent les incendies peuvent varier, et l’extincteur requis pour les mettre hors varie ainsi.

    Les trois grandes catégories de carburant pour les feux sont les suivants:
    A – combustibles communs, tels que le bois, papier, tissu, le caoutchouc, les déchets et le plastique
    B – liquides inflammables, comme l’huile, peintures et solvants
    C – matériel électrique, tels que le câblage, les fusibles, appareils et moteurs

    extincteurs sont étiquetés par les lettres A, B et C pour vous permettre de connaître les types d’incendies qu’ils éteignent. Ne essayez pas d’éteindre un incendie avec un extincteur qui n’a pas été conçu pour ce type de feu.

    La maison moyenne devrait avoir un multi-effet de type ABC extincteur à chaque étage de la maison, plus un extincteur (type BC) pour la zone de cuisson. BC extincteurs de type causent moins de dommages aux appareils et les finitions de meubles et sont préférés pour les cuisines.

  • Utilisation d’un extincteur
    Le meilleur moyen de se rappeler comment utiliser un extincteur pour maîtriser un feu de faible envergure et bien délimité consiste à suivre la méthode TVCB:

    T – TIRER sur la goupille de l’extincteur
    V – VISER la base du feu avec l’extincteur
    C – COMPRIMER sur la poignée de l’extincteur
    B – BALAYER la base du feu avec l’extincteur plusieurs fois en un mouvement de va-et-vient

    Après avoir utilisé un extincteur, nettoyer avec un balai pour enlever l’agent extincteur, puis passer l’aspirateur et nettoyer l’endroit à l’eau savonneuse ou à l’aide d’un produit de nettoyage à base d’ammoniaque, en suivant les directives fournies.

    Ne pas oublier de vérifier votre manomètre ou « Pindicator » régulièrement, selon les directives fournies. Le remplacer ou le recharger lorsque la lecture est différente de « plein ».

  • Installation et entretien

    Pour assurer qu’un équipement de sécurité incendie protège de manière efficace, la première étape consiste à l’installer correctement.

    • Installer un extincteur de classe ABC à chaque étage de votre maison, ainsi qu’un extincteur de classe BC supplémentaire dans la cuisine et le garage.
    • Fixer les extincteurs solidement au mur en utilisant le support ou la quincaillerie fournis à cet effet. Positionner un extincteur verticalement – c’est-à-dire « debout » et non « couché ».
    • S’assurer qu’un extincteur se trouve à portée de la main en cas d’incendie – NE PAS en bloquer l’accès par un meuble, un appareil ou des boîtes. En outre, ne pas le ranger dans la cuisine près de la cuisinière, là où il pourrait devenir inaccessible.

Besoins Spéciaux

special_res

Des pas de géants sont accomplis en ce qui a trait aux avertisseurs spécialement équipés à l’intention des personnes ayant des besoins spécifiques, comme celles souffrant d’une perte visuelle ou auditive.

À l’intention des personnes ayant des besoins spécifiques, comme celles souffrant d’une perte visuelle ou auditive, les avertisseurs peuvent émettre des avertissements vocaux, des avertissements par déplacement (vibreurs de matelas), par lampes stroboscopiques ou thermiques. Certaines personnes ne peuvent pas, ou du moins pas toujours, reconnaître et réagir au son émis par un avertisseur de fumée ou de monoxyde de carbone. Des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone vocaux ont été mis au point pour émettre des avertissements verbaux de forte intensité au lieu de la sirène d’alarme traditionnelle. Les gens sont avertis ou réveillés par un message vocal disant« Fire! Feu! » ou « Carbon Monoxide! Monoxyde de carbone! » Cet avertissement vocal peut aussi être utile lorsqu’il s’agit de réveiller les enfants. Un avertisseur vocal prévient également le propriétaire de la maison que les piles ont besoin d’être remplacées en disant « Low Battery! Pile faible! » jusqu’à ce qu’une pile neuve ait été installée.